Tous les articles par Stéphanie Bontemps

Carnet rose chez les phasmes

Les 3 phasmes élevés au collège depuis novembre dernier ont pondu leurs premiers œufs au mois de février. Les élèves ont alors préparé une boite d’incubation et de naissance.

Presque 4 mois plus tard, un premier bébé est enfin né, il mesure 1 cm environ. Les œufs étant tous issus de parthénogenèse, ils ne donneront naissance qu’à d’autres femelles.

Nous allons maintenant suivre le développement des jeunes phasmes et notamment leurs mues successives jusqu’à l’âge adulte.

Les poissons et la mare

Les deux poissons sont sortis d’hibernation et viennent régulièrement se nourrir et se réchauffer près de la surface pour notre plus grand plaisir.

Ils mesurent une vingtaine de centimètres et peuplent la mare du collège depuis près de 8 ans.

L’atelier biodiversité a pour projet d’aménager et de végétaliser les abords de la mare pour en faire un écosystème plus accueillant pour de nombreuses espèces.

Semis d’hysope officinale

L’hysope est une plante ornementale, médicinale et mellifère très intéressante. Ses fleurs très aromatiques et le nectar qu’elles renferment attirent beaucoup les abeilles  et autres insectes pollinisateurs. Elle est également un répulsif des fourmis, limaces et escargots et son infusion se pulvérise contre les maladies dues aux bactéries.

Mme LABOISSIERE, chef d’établissement, nous ayant apporté des graines d’hysope issues de l’agriculture biologique, les élèves ont effectué les semis  fin mars dans un pot placé sous abris pour éviter les gelées encore fréquentes.

Les premières pousses sont déjà visibles une dizaine de jours plus tard. Elles seront repiquées en godets lorsque les plantules atteindront 4 à 5 cm.

Les campenottes en fleur

Les élèves de l’atelier biodiversité ont pris en photo les jonquilles.  Chaque année, cette plante aussi appelée campenotte dans la région, teinte de jaune les abords du collège.

Très répandue dans le Pays de Montbéliard, une légende locale explique la présence de cette jolie fleur :

Entre Bart et Bavans, dans une grotte sur le Mont-Bart, vivait un vieux druide Vivrax et sa fille Zaël. Tombée amoureuse d’un beau centurion romain, elle abandonna son père qui maudissait cette union au sommet du Mont-Bart. Un matin, y voyant des corbeaux tournoyer, Zaël, inquiète, retourna au sommet et vit horrifiée le corps de son père mort. Elle le ramena dans la grotte et là, par magie, la voûte de la grotte s’effondra réunissant pour l’éternité le père et sa fille.

Ainsi disparut le dernier druide du Mont-Bart. Quand on retrouva la faucille d’or du vieux druide aux abords de la grotte, quelqu’un voulut la ramasser et elle se réduisit en une très fine poussière que le vent dispersa. Ces minuscules particules d’or, touchant le sol, se transformèrent en petites fleurs jaunes : les campenottes .

D’après Alfred FOCT « Contes et légendes du pays de Montbéliard » 1957.

Recyclage du petit matériel scolaire

Nous récupérons tous les feutres, marqueurs, stylos, blancs correcteurs usagés au profit de  l’ANR (Association Neurofibromatoses et Recklinghausen) qui récolte ce petit matériel scolaire afin de le revendre à une société de recyclage.
L’argent est reversé à l’association afin de financer la recherche sur les neurofibromatoses (Maladies génétiques).

Des boîtes pour déposer les fournitures sont à disposition dans toutes les salles du collège.

 

Calendriers de l’Avent

Comme suggéré par leurs délégués de classe, les élèves de 6ème B ont fabriqué leur calendrier de l’Avent. Après un travail sur le cube et ses patrons en Mathématiques, chaque élève a construit et décoré une petite boite, dans laquelle il découvre jour après jour de petites surprises et des informations sur les dates précédant Noël, sur les traditions des fêtes de fin d’année, ainsi que sur la nativité.

Les élèves germanistes de la classe apprennent également le vocabulaire des traditions allemandes de l’Avent, à travers une série d’images révélées chaque jour.

Elevage de phasmes

Les élèves de l’atelier biodiversité ont aménagé un terrarium pour débuter un petit élevage de phasmes moroses.

3 jeunes insectes, apportés par un élève de sixième, ont donc intégré leur nouveau lieu de vie, avec au menu des feuilles de lierre dont ils raffolent.

L’entretien et le nettoyage du terrarium sera fait régulièrement par les élèves de l’atelier et nous attendons avec impatience les premières pontes…

SEMAINE DU RÉENCHANTEMENT – Sorties pédagogiques sur le thème de l’eau

Dans le cadre de la semaine du réenchantement ayant eu lieu du 4 au 8 février 2019, 60 élèves de troisième LV2 allemand ou espagnol, ont participé à des sorties et visites autour du thème de l’eau, encadrées par leurs professeurs de langues, de français, de technologie et de SVT. Ainsi, le mardi matin, sur le site du Lac Du Malsaucy, ils ont pu observer la faune et la flore typiques des environnements lacustres, en glanant des informations au fil du sentier de randonnée jalonné de pancartes explicatives. La formation et le fonctionnement du lac ont également été abordés lors du parcours autour de cette étendue d’eau.

Après le pique nique, l’après midi était réservé à la découverte d’un deuxième point d’eau situé dans le Territoire De Belfort : L’Etang Des Forges. Là encore, différents animaux et végétaux ont pu être observés aux abords de l’étang et les élèves ont pu comparer le milieu de vie d’une étendue d’eau proche d’une ville, avec celui du Lac Du Malsaucy qui en est plus éloigné. Sur ce site, des explications sur la crue du siècle ayant eu lieu en février 1990, ainsi que sur la pollution de l’eau et la nécessité de protéger cette ressource ont été exposées.

Le lendemain les élèves ont visité l’entreprise SJS située à Audincourt, dont nous remercions l’ensemble du personnel pour son accueil. Lors de cette visite, le fonctionnement du barrage hydraulique d’Audincourt a été expliqué, ainsi que sa maintenance. Les jeunes ont également pu voir une turbine construite sur le site. Des explications sur la production d’énergie par les panneaux photovoltaïques, autre source d’énergie renouvelable exploitée par l’entreprise, ont été données par le personnel.

Ainsi ces deux journées ont été très enrichissantes et ont permis de découvrir, au travers d’observations concrètes, différentes problématiques et connaissances autour du thème de l’eau. En cours de technologie, de SVT et d’espagnol ou d’allemand, ces notions seront reprises et complétées par des travaux sur l’utilisation et la préservation de l’eau dans les différents pays, ainsi qu’au travers de l’éducation au développement durable. L’eau nous accompagne également dans notre foi tout au long de notre vie, c’est donc une richesse qu’il nous faut préserver.

Rassemblement diocésain des classes de troisième le 26 avril 2018 à Ronchamp

Jeudi 26 avril, 44 élèves de l’établissement ont participé au rassemblement diocésain sous le thème  « Jeunes solidaires et engagés ». Au cours de cette journée, en petits groupes, ils ont pu découvrir plusieurs associations à buts humanitaires, rencontrer les scouts de France et d’Europe, assister à une présentation de l’aumônerie, ou encore écouter les témoignages de sœurs expliquant leur chemin vers la foi et leur choix de vivre au monastère…

Ces différents ateliers ont été suivi d’une réflexion des jeunes, sur là où ils en sont dans leurs engagements, et sur ce qu’ils ont découvert et qui pourrait leur donner envie de s’investir davantage dans leur établissement, avec leurs proches, ou dans leur vie personnelle selon leurs propres convictions.

Le rassemblement se déroulant sur le site de Notre Dame Du Haut à Ronchamp, Les élèves ont eu une présentation du site par le chapelain, suivie d’une visite expliquée de l’intérieur de la chapelle réalisée par l’architecte Le Corbusier.

Cette journée enrichissante pour chacun, s’est achevée par une célébration en extérieur, suivie de chants.