Le recyclage de papiers et de petit matériel scolaire

Cette année, le recyclage des papiers initié par Mme MARC, professeur documentaliste, et Mme DUBIEF, professeur de SVT, a été repris par la classe de 6ème B.

Chaque semaine, des groupes de 3-4 élèves sont passés le lundi, sur le temps de midi, dans toutes les salles de classe, pour récupérer les papiers déposés dans nos célèbres cartons, que tout le monde nous envie,  fabriqués avec la collaboration de M. BEURRIER, professeur d’arts plastiques, et dont les  logos sont inspirés des noms d’émissions TV que regardent les jeunes de 12 à 25 ans.

Cette année, aucun prestataire n’a accepté de venir chercher les papiers au collège, ils ont donc été portés directement aux points recyclages de la communauté d’agglomération du pays de Montbéliard.

En plus des papiers, des boites de récupération pour le petit matériel scolaire ont été déposées dans les salles. Les objets sont récoltés pour être recyclés au profit de la recherche sur les neurofibromatoses. Plusieurs fois dans l’année, les élèves de 6ème B ont également collectés dans des cartons plus grands tous les stylos, marqueurs, blancs correcteurs, feutres,… laissés hors d’usage par tous les élèves et personnels de l’établissement, pour pouvoir ensuite les envoyer à l’association.

Quelques photos de la dernière collecte de papiers et de matériel d’écriture pour cette année scolaire :

 

Réalisation d’un massif de fleurs structuré en volume

Afin d’attirer les insectes pollinisateurs au printemps, la conception d’un parterre de fleurs a été pensée dès l’automne par les élèves.

Nous disposions d’un lot de 84 bulbes, composé d’un mélange de tulipes, jacinthes et narcisses de tailles variables. A partir de cette contrainte de départ, les jeunes ont réfléchi, avec M. BEURRIER, leur professeur d’arts plastiques, à l’agencement des différents végétaux de manière à créer un massif harmonieux et visuellement intéressant.

L’observation faite que le nombre de bulbes correspondait exactement au nombre de cases d’un échiquier, il a été décidé que le massif aurait une forme générale carrée, avec une disposition en 8 lignes de 8 bulbes chacune. Les élèves ont également voulu jouer sur la hauteur estimée des différents végétaux (qui était notée sur l’emballage) pour dessiner une vague en 3 dimensions.

Les bulbes ont ensuite été mis en terre en novembre, en suivant la disposition décidée sur le plan de départ. Ils ont été protégés du froid par l’ajout de feuilles de fougères déposées par dessus.

Au mois de mars, les différents bulbes ont poussé et fleuri, créant un joli massif en volume de fleurs roses et blanches. Nous n’avons malheureusement pas pu le prendre en photo car l’établissement a du fermer pour raison sanitaire à ce moment là. Mais nous allons laisser les bulbes au même endroit l’année prochaine pour pouvoir en faire des clichés au moment de la floraison.